massage thérapeutique

On comprendra ainsi que le massage thérapeutique s’oppose au massage de bien-être.
On notera d’ailleurs que pour répondre à cette vocation, le massage thérapeutique doit être effectué par une personne compétente.
Le massage thérapeutique peut porter sur certaines zones précises du corps ou sur le corps entier.

Pourquoi un massage thérapeutique ?

Un massage thérapeutique ne s’apparente en aucun cas à un luxe : c’est une nécessité à laquelle il est conseillé d’avoir recours. Par des pressions effectuées sur les parties à traitées ou sur l’intégralité du corps, ce type de massage peut, en effet, contribuer à optimiser la guérison d’une personne. Ce, car il a des effets bénéfiques sur les articulations ainsi que la circulation sanguine. Sur le plan psychologique, ce type de massage est prescrit pour guérir les dépressions et les stress

 

Qui peut avoir besoin d’un traitement en massothérapie ?

Toutes personnes ayant un ou plusieurs problèmes tels que :

  • Douleur aux articulations
  • Douleur au dos
  • Douleur au cou
  • Point dans le dos
  • Hernie discale
  • Torticolis
  • Migraine
  • Blessure sportive
  • Entorse
  • Déchirure musculaire, claquage
  • Déchirure ligamentaire
  • Raideur
  • Dépôt calcaire
  • Post fracture
  • Tendinite
  • Capsulite
  • Bursite
  • Épicondylite
  • Nerf sciatique
  • Arthrose
  • Arthrite
  • Perte d’autonomie

 

Massage Californien ou relaxant

 

L’origine
Le massage californien est apparu au début des années 70, comme son nom l’indique en Californie, près de San Francisco. Il doit sa naissance aux nombreux groupes de thérapies qui émergeaient alors aux Etats-Unis et prônaient la libération des corps, l’expression des sentiments et l’équilibre global de la personne. On y associait en effet les massages aux travaux thérapeutiques en groupe.
C’est dans ce contexte « new age » que la technique du massage californien s’est peu à peu développée et professionnalisée, avant de se populariser et de s’étendre au monde entier dans les années 80.

Le protocole
Le masseur utilise une huile de support permettant un meilleur glissage, généralement associée à des huiles essentielles odorantes et relaxantes.
Sa technique consiste à envelopper et sculpter le corps dans sa totalité avec des mouvements de glissages, de pétrissages et d’effleurage, en majorité exécutés à la surface de la peau. C’est lent, doux et ample, les mains exécutant comme une chorégraphie harmonieuse sur le corps. Ce qui n’empêche pas le masseur de suivre et respecter les lignes des méridiens, les points réflexes et le tracé musculaire du corps.

Les bienfaits
Le massage californien s’adresse avant tout aux personnes qui recherchent une véritable pause détente, un moment pour s’abandonner et renouer avec son corps.
Doux, fondé sur l’éveil des sens, il favorise un lâcher prise bénéfique aux personnes stressées et surmenées.
En stimulant doucement les nombreuses terminaisons nerveuses de l’organisme, il engendre également un retour à l’équilibre nerveux.
Prônant l’intériorisation, il permet de retrouver la richesse sensorielle inscrite dans le corps et de renouer avec les signaux que celui-ci envoie. L’effet est donc physique, mais aussi psychologique puisqu’il améliore par ricochet la perception du schéma corporel, l’écoute et l’estime de soi, et favorise l’épanouissement.